Rencontre inter. 2003

1973 – 2003
Un anniversaire pas comme les autres…

C’est ce que nous avions espéré en conviant à Dieppe la « grande famille Alpine » pour célébrer la fantastique victoire de la Berlinette au Championnat du Monde des Rallyes en 1973… Et si l’on en croit leurs réactions enthousiastes, c’est bien ce que les passionnés de la marque y ont vécu les 6&7 septembre 2003 !

La ferveur qu’ils ont manifestée tout au long de ces 2 journées est particulièrement émouvante pour nous, qui avons eu la chance d’être acteurs dans cette grande aventure humaine que fut l’épopée Alpine. Tous leurs témoignages de sympathie nous sont allés droit au cœur…

Nous avons fait de notre mieux pour assurer le succès de la manifestation, mais la réussite d’une entreprise de cette envergure suppose aussi le concours de nombreuses bonnes volontés et nous tenons ici à leur rendre hommage.

Merci donc à tous les bénévoles qui se sont dépensés à nos côtés, sans compter ni leur temps ni leur peine ; merci aux sponsors, institutionnels ou privés, qui ont cru en notre projet et ont accepté de nous soutenir ; merci à « Renault Histoire et Collection » dont le patrimoine nous a permis d’ouvrir l’événement sur un siècle de compétition automobile à Dieppe ; merci aux propriétaires qui ont accepté d’exposer leurs superbes engins ; merci aux « pilotes historiques » de nous avoir fait revivre l’heureux « Temps des Copains » et surtout merci à Jean Rédélé, pour sa présence bien sûr, mais également pour son charisme, qui continue aujourd’hui de fasciner les foules tout comme il y a 30 ans!

Pourtant, tout cela n’aurait pas suffi à assurer la réussite de l’opération et si l’événement a été unanimement salué comme un succès, c’est bien parce qu’une gigantesque concentration d’Alpine avait envahi le front de mer de Dieppe. Nous voulons donc aussi mettre à l’honneur tous ces collectionneurs passionnés et les remercier très sincèrement de leur présence nombreuse et chaleureuse. Ce sont finalement eux qui ont fait de ce rendez-vous dieppois « un anniversaire pas comme les autres »…

Les messages de félicitations et d’encouragements, qui continuent de nous parvenir, nous confortent dans l’idée qu’il revient maintenant à notre association d’œuvrer pour perpétuer « l’esprit Alpine » à Dieppe, là où il a pris naissance. Et nous comptons bien nous y employer…

L’équipe organisatrice AAA

Quelques photos-souvenirs…

rencontre2003-02
Miracle: 30 ans après, l’équipage Thérier-Callewaert se retrouve dans sa
Berlinette « 1800 Gr IV » du Monte-Carle 73

 

rencontre2003-03
L’air vivifiant de la terre natale redonne des couleurs aux Alpine!

 

rencontre2003-05
Rencontre insolite avec le ferry arrivant de Newhaven

 

rencontre2003-04
Le parc A310 sur l’esplanade du front de mer de Dieppe

 

rencontre2003-06
Le ciel menaçant ne saurait décourager un « alpiniste » convaincu…

 

rencontre2003-07
Jean Rédélé comme au premier jour,
attentif au moindre détail dès lors qu’il s’agit d’Alpine!

 

rencontre2003-08
Quand un Coach A106 rencontre une Formule Renault,
qu’est-ce qu’ils se racontent?

 

rencontre2003-09
La M63 de Jean-Charles Rédélé conduite par son propriétaire

 

rencontre2003-10
Jean-Pierre Jaussaud retrouve la A442B avec laquelle il remporta
« les 24 heures du Mans » en 1978

 

rencontre2003-11
Alain Serpaggi au volant de la RS 01 victorieuse à Dijon en 1979
(première F1 Renault à s’imposer en Grand Prix)

 

rencontre2003-12
« Les Gord. » aussi avaient tenu à être à Dieppe,
pour souffler les 30 bougies…

 

rencontre2003-13
Tout comme les Spiders bien sûr!

 

rencontre2003-14
Un peloton compact d’Alpine « grimpe » la côte de Pourville

 

rencontre2003-15
Acteurs et spectateurs enthousiastes,
dans le cadre grandiose du « panorama de Pourville »

 

rencontre2003-16
Gilbert Chapelle et Willy Goudezeune n’avaient pas lésiné
pour annoncer l’évènement…

 

rencontre2003-17
Le « Proto A220 » de Jean-Pierre Buirette exposé dans l’enceinte du salon…
De la « belle ouvrage » !

Quelques réactions !

Didier : Je tiens à féliciter toute l’équipe pour ce super week-end. Bien sûr il y a eu quelques imperfections, mais pour une réalisation de cette envergure, je trouve que vous vous en êtes drôlement bien tirés.

Pierre : Au dîner de gala, l’accueil pour Monsieur Rédélé nous a donné la chair de poule! Quel plaisir de pouvoir lui témoigner le respect et la reconnaissance que nous lui devons tous…

Marc : Un grand merci aux anciens pilotes et en particulier à Jean-Luc Thérier qui nous a inondés de son bon sourire, c’était bien celui du « temps des copains »…

Philippe : Quel moment fort quand Monsieur Rédélé est entré dans la salle du dîner! Quel mélange d’émotion admirative, de respect, d’enthousiasme! Quel autre constructeur au Monde saurait générer de telles réactions spontanées ?

Monsieur F. : Je suis maintenant impatient de participer au 50ème anniversaire de notre marque préférée!

Michel : Je n’ai malheureusement pu venir que le dimanche… Mais là, mon coeur s’est remis à battre!

Eric : Quel plaisir de voir toutes ces Alpine à nouveau à Dieppe. Quelle joie d’observer la fascination qu’elles exercent auprès des seniors, bien sûr, mais aussi des plus jeunes. Quel bonheur enfin de constater que le mythe est toujours bien vivant!

Jean-Luc : Bravo et merci pour ce week-end formidable. J’étais venu en 2001 pour l’inauguration de la rue Jean Rédélé, je suis venu cette année pour le 30ème anniversaire et je reviendrai pour votre prochaine organisation, malgré les 720 km qui me séparent de Dieppe…

Un passionné anonyme : Merci à toute votre équipe pour ce fabuleux week-end à Dieppe. Avoir pu visiter l’usine, voir tant de Berlinettes, discuter avec des pros, revoir d’anciens pilotes… Encore bravo!

Jean-Claude : Je vous remercie de nous avoir fait passer un inoubliable séjour à Dieppe. Pour l’édition 2004 des 24 Heures du Mans Historique, ne pensez-vous pas qu’il serait possible de recréer un « Team Alpine », histoire de revivre les frissons de la grande époque?

Gilbert : Toutes vos « excuses » concernant le raté des transports du samedi après-midi me paraissent légères ! En effet nous n’avons rien vu de la parade car nous sommes revenus (pour partie à pied) à 17h30 au centre de Dieppe…